Nike Mag

Nike Mag : 200 000 $ aux pieds

Texte : Andreas Tzortzis

Investir dans des baskets ne fera peut-être pas de vous un homme riche. Mais vous risquez d’y prendre goût !

On a tous eu un copain qui collectionnait des baskets, tels des joyaux à admirer sans les toucher. En fait, en les qualifiant de trésor, il n’avait pas tort. Josh Luber, un autre dingue de baskets, a créé StockX, site de courtage pour vendeurs et acheteurs.

« Sur le marché de la revente, la courbe des prix ressemble au logo de Nike, explique-t-il. Les prix explosent avant la sortie d’un modèle, chutent aussitôt après et repartent à la hausse progressivement. » 

Le directeur général de Nike Mark Parker raconte l’origine des Nike Mag.

© Youtube // Nike

La cote est fonction de la demande. Le modèle Yeezy d’adidas coûtait 250 euros à sa sortie en février. Depuis, sa valeur a triplé à cause d’une rumeur faisant état d’une production limitée. « Une paire atteint sa meilleure cote deux ans après sa mise en vente, dit Luber, lorsque le modèle se fait plus rare. »

L’idéal est de connaître le nombre de paires produites par modèle. Un secret bien gardé. Les Nike Mag auto-laçantes, par exemple, se limitent à 87 paires. Résultat : une paire s’est vendue à 200 000 dollars lors d’une vente organisée par la fondation de l’acteur Michael J. Fox, et une autre cote à 28 000 dollars sur StockX. 

Cliquer pour lire la suite
04 2017 The Red Bulletin

Article suivant