René Redzepi

René Redzepi : cuisinier prodigieux pour tacos d’exception

Texte : Andreas Tzortzis
Photo : Vincent Long

Son Noma à Copenhague élu quatre fois meilleur restaurant du monde, le chef René Redzepi se surpasse en voyageant. Très loin. 

Avant que la formule « de saison » ne devienne le mot d’ordre de tout nouveau restaurant désireux d’attiser la curiosité de hipsters argentés, René Redzepi s’activait seul au Danemark. À l’âge de 23 ans, l’apprenti du célèbre restaurant French Laundry en Californie est débauché pour prendre la tête d’un nouvel établissement sur le port de Copenhague, Noma. Il inaugure avec des plats… de saison : carottes sautées à la camomille et au beurre de lait de chèvre ou huîtres vapeur avec de la verdure cueillie sur la plage locale. 

Magnus Nilsson : " Je tue moi-même ce que je mange "

Magnus Nilsson, à la tête du restaurant Fäviken en Suède, est un cuistot qui prône l'autonomie. Voici ses six commandements pour se nourrir bien tout en respectant la nature.

Un succès : le magazine Restaurant élit le Noma meilleure table du monde de 2010 à 2012 puis à nouveau en 2014. Après un passage à Tokyo et Sydney, Redzepi (39 ans) et son équipe sillonnent le Mexique en quête d’ingrédients et d’idées pour leur restaurant éphémère à Tulum. Du 12 avril au 28 mai, tacos, tortillas et tamales devraient à n’en pas douter y être revisités, mais n’espérez pas y goûter. Même à 600 € le menu, les réservations sont parties en quelques jours.

noma.dk/mexico

Le Noma – version Mexique – proposera un menu dégustation.

© Vincent Long

Cliquer pour lire la suite
04 2017 The Red Bulletin

Article suivant