Travel

Saut à l’élastique sans élastique

Photo d’ouverture: Herman Verwey

La technique SCAD – « suspended catch air device » donne l’impression d’être en chute libre absolue !

Partir en voyage, oui, mais où ? Au parc d’aventures verticales des Orlando Towers de Soweto, à Johannesburg, par exemple. Il est l’un des seuls à proposer le SCAD free fall, une vertigineuse chute libre pour finir suspendu en l’air, dans un filet de sécurité. Frissons garantis. Le saut s’effectue dans la tour de refroidissement d’une centrale électrique désaffectée, et permet une chute de 70 mètres. Du jamais vu.

Travel

L’atterrissage…

… dans un filet de sécurité attaché à un cadre de manchons d’air comprimé suspendu à d’immenses câbles, plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol.

© Herman Verwey


Myburg, le manager du parc : « Une chute libre dans un tel environnement, c’est une sensation unique. Une première mondiale. » L’expérience va vous assurer le plein d’adrénaline. Après avoir atteint le sommet d’une des deux cheminées hautes de 100 mètres dans une cage hissée par un treuil, vous vous retrouvez en équilibre au bord du vide, avec ce grand harnais enfilé sur le dos depuis le départ. C’est lui qui vous maintient dans la bonne position avant la chute, le regard porté vers le ciel.

Tout en bas, le système SCAD – un filet de sécurité attaché à un cadre de manchons d’air comprimé suspendu à d’immenses câbles, plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol – amortit moelleusement la chute. Le compte à rebours de 5 secondes s’égrène. À zéro, l’instructeur libère le harnais. C’est le grand plongeon. 

Grâce au SCAD, l’atterrissage s’effectue en douceur. On se sent tout petit, la chute s’arrête progressivement. Le mécanisme vous redescend en toute sécurité au sol.

« Si vous voulez expérimenter une sensation d’abandon total ou vous faire peur à mourir, vous devez vous jeter »
Nick Avery, étudiant

« Il n’y a absolument rien en bas, entre vous et le filet », raconte Nick Avery, étudiant américain de 21 ans, qui s’est offert le saut lors d’un séjour en Afrique du Sud.

« Vous n’avez aucune idée du moment où vous allez toucher le filet puisque vous tombez en arrière. C’est incroyable, une idée folle ! Si vous voulez expérimenter une sensation d’abandon total ou vous faire peur à mourir, vous devez le faire. »

Travel

En chemin vers le grand saut à l’intérieur de la tour de réfrigération désafectée.

© Herman Verwey 

L’initié

« Les plus expérimentés peuvent s’exercer à des sauts périlleux ou en arrière, lance Nico Myburg, manager du parc. Même si ce n’est pas conseillé, c’est à l’instructeur de juger si vous pouvez le faire. Demandez-lui. » 

 

 

Soweto… d’autres activités exaltantes !

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

>>> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <<<
Cliquer pour lire la suite
06 2015 The Red Bulletin

Article suivant