Sweet Lyon

Photos : Brice ROBERT, Tim Douet, Getty Images

Depuis sa création en 2013, Le Sucre a gâté par son éclectisme et son propos pluriel 110 000 Lyonnais affamés de culture et de musique.

Parmi les actionnaires et ambassadeurs de la société mère du Sucre, spot niché sur le toit d’une sucrière des années 30, on compte, entre autres, l’illustre DJ Laurent Garnier. L’endroit doit donc avoir bon goût. Dédié à des projets privatisés en première moitié de semaine, l’adresse s’ouvre au public dès le jeudi.

Au Sucre, vous viendrez danser, assister à des conférences, ou jouer au ping-pong

 « Le Sucre est d’abord un lieu de programmation transdisciplinaire où cohabitent en bonne intelligence musique, concerts, soirées, mais aussi images, graphisme ou toutes formes de création contemporaine et de culture innovante », expliquent nos camarades Lyonnais. « Hub pour toutes les initiatives pertinentes », Le Sucre dispose d’un précieux rooftop, avec une vue parfaite sur la Saône, et a confié sa DA à l’association Arty Farty, connue pour avoir lancé le festival Nuits Sonores. Sélection musicale au top donc, dans ces altitudes du quartier de la Confluence, musée d’architecture à ciel ouvert. Plus qu’un lieu de célébration musicale, Le Sucre est un temple atypique de la créativité.

Adresses de Lyonnais
 Vincent Carry, Directeur du festival Nuits Sonores

Une cantine qui ne déçoit jamais…
Le Lafayette, à côté de nos bureaux : très bon, l’équipe est adorable avec une clientèle hors du commun.

Une boutique bien fournie en son… 
Chez Emile Records, un disquaire dans le sous-sol de la boutique Heritage : choix varié mais ultra pointu, on s’y sent comme à la maison !

Un commerce bon pour la bouche… 
La Cave d’à Côté, dans une petite rue du 1er arrondissement : aussi bien l’hiver que l’été en terrasse.

Éthymolotest 

Vous connaissez les noms de ces cocktails. Mais que savez-vous de leurs origines ?  

Cliquer pour lire la suite
10 2014 The Red Bulletin 

Article suivant