Surfer toute l'année

Comment surfer en été toute l’année 

Texte : Yann Faucher
Photo d’ouverture : Trevor Moran / Red Bull Content Pool

Comme dans le film Endless Summer, partez à la chasse aux vagues pour un été sans fin, de la Golad Coast asutralienne au North Shore hawaïen !

Quand on pratique un sport d’action, il n’y a rien de pire que de traverser une saison entière sans pouvoir pratiquer. C’est malheureusement la cruelle réalité qui frappe les fans d’une large partie de ces disciplines. Les semaines sont extrêmement longues, le matériel prend la poussière au garage et on est vite à court de vidéos à regarder en rongeant son frein. Le surf est un des ces sports dont les pratiquants doivent chaque année observer une (trop longue) période de pénitence.

Mais les aléas de la météo ne sont pas une fatalité. Prendre les meilleures vagues du monde en étant sous le soleil toute l’année ? C’est possible ! Le film culte des années 1960, The Endless Summer, l’a démontré : en choisissant bien ses spots dans l’année, l’été sans fin est une réalité ! On vous explique comment vous organiser cette aventure inoubliable. N’oubliez pas la crème solaire, vous en aurez bien besoin.

  • FÉVRIER-AVRIL : Gold Coast, Australie
  • MAI-JUIN : Teahupo’o, le monstre de Tahiti
  • JUILLET-AOÛT : Keramas à Bali, Indonésie 
  • SEPTEMBRE-NOVEMBRE : Hossegor, France 
  • DÉCEMBRE-JANVIER : North Shore, Hawaï   ​
Février-avril : Gold Coast, Australie 
Malia Manuel, Gold Coast

© Trevor Moran / Red Bull Content Pool

La Mecque du surf australien ne déçoit jamais, et le théâtre des rêves de la Gold Coast en Australie est parfait pour accueillir les surfeurs entre la fin de l’hiver et le début du printemps chez nous. Avec des conditions estivales quasi-parfaites pour le surf, ce n’est pas pour rien que la Gold Coast est le terrain de jeu d’un des premiers évènements de la saison chaque année.

  • Pour qui ? Tout le monde ! La Gold Coast, ce sont 70 kilomètres de plage et des vagues pour tous les niveaux. 
Mai-Juin : Teahupo’o, le monstre de Tahiti
Julian Wilson by Brian Bielmann

© Brian Bielmann

La Polynésie française, terre natale du surfeur tricolore Michel Bourez, est un endroit prisé pour tous ceux qui cherchent du gros swell à l’époque où les fleurs bourgeonnent en métropole. À Tahiti, on y trouve Teahupo’o, qui figure parmi les spots les plus dangereux du monde avec ses vagues immenses et très larges et son récif corallien qui peut entraîner des accidents. Cependant, les meilleurs surfeurs de la planète capables de dompter la bête pourront réaliser des exploits inoubliables dans les tubes de Teahupo’o.

  • Pour qui ? Seulement pour les plus entrainés : on parle d’une des vagues les plus brutales du monde.
Juillet-Août : Keramas à Bali, Indonésie 
Koko Mitsua by Konstantin Trubavin

© Konstantin Trubavin

La côte Est de Bali cache une perle rare du surf : Keramas. Une vague incroyablement parfaite pour enchaîner les turns. Et puisqu’on est à Bali, le coin est paradisiaque, avec un hôtel dédié aux surfeurs, avec piscine, bien entendu. L’endroit parfait pour partir en vacances en couple tout en emmenant sa planche.

  • Pour qui ? Les surfeurs confirmés. Le fond n’est pas dangereux mais la vague peut être assez puissante.
Septembre-Octobre : Hossegor, France 
Justine Dupont by Dom Daher

© Dom Daher

La France est une des meilleures destinations de surf au monde. C’est incontestable. Parmi tous ces spots légendaires, Hossegor est l’un des plus uniques, puisque contrairement aux autres beach breaks, il continue à offrir régulièrement des vagues folles même en automne, une fois que les vacanciers ont déserté les plages. Le beau temps, lui, est toujours présent.

  • Pour qui ? Il y en a pour tous les niveaux mais on vous conseille de vous trouver un guide car les lames peuvent être puissantes.
Novembre-janvier : North Shore, Hawaï  
Izzy Gomes by Lucas Gilman

© Lucas Gilman

Pour finir une année parfaite en tout point, il vous faut forcément une destination au-dessus de toutes les autres, un endroit exceptionnel. Pas de doute : c’est à Hawaï qu’il faut partir. Parcourez le North Shore et passez d’un spot à l’autre au gré de vos envies (et de la foule qui peuple chaque vague), profitez du soleil… et passez jeter un œil aux compétitions de la Triple Crown qui rassemblent les meilleurs surfeurs de la planète.

  • Pour qui ? Pour les surfeurs les plus expérimentés…et les débutants. La plupart des vagues sont violentes mais il existe quelques criques qui fourmillent de vagues très tranquilles. 


Voilà, maintenant vous savez ce qu’il vous reste à faire pour que l’été ne se finisse jamais. On espère quand même que vous n’êtes pas malade en avion !

Cliquer pour lire la suite
09 2016 The Red Bulletin

Article suivant