Andres Iniesta mit Champions-League-Trophäe

Champions League :
7 infos sur la saison 2015/16

Photos : getty images

L’UEFA Champions League entame une nouvelle saison. Mais que réserve-t-elle de vraiment nouveau dans le monde du football ? Nous avons réunis sept anecdotes piquantes à ce sujet.

La compétition européenne annuelle de football célèbre son 61e anniversaire.  La Ligue des champions, ou UEFA Champions League comme elle a été rebaptisée en 1992, en est à sa 24e édition. 32 équipes se mesurent les unes aux autres dès la première journée de poules le 15 septembre. Chacune se voit déjà remporter la coupe la plus convoitée par les clubs, un trophée aux oreilles drôlement allongées.

Quelles seront les surprises de la saison ? Ce sont toujours les mêmes clubs que l’on retrouve en lice : le Barça, le Bayern Munich, Chelsea ou la Juventus. Il en viendront d’autres, bien entendu. Oui mais quand ? et lesquels ? Nous avons collecté 7 anecdotes piquantes pour relever les phases de jeu de cette saison fraîchement éclose, et,  espérons-le, inoubliable. On vous rassure, on a fait l’impasse sur le spray pour coup-francs.

Pas une semaine sans records

Les stars brillent au cœur de la compétition. Et parmi elles, ces deux-là brillent plus fort que les autres : Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. L’un et l’autre démarrent la saison en imposant un record de buts. Et ni l’un ni l’autre ne se contentera de ses 77 buts marqués. (Osons les prédictions !) Il ne sera pas aisé de déterminer quel sera le meilleur joueur de tous les temps. L’équipe organisatrice de l’UEFA est bien bonne, elle s’est débrouillée pour programmer les matches de poules du FC Barcelone et du Real Madrid à des dates différentes. On la remercie de nous épargner de gros nœuds dans le cerveau pour savoir quel match regarder.

L’éternel duel : Cristiano Ronaldo contre Lionel Messi.

© YouTube/WeirdoTV.Entertainment

Iker à tout jamais

Le plus grand nombre d’apparations est détenu par le gardien du FC Porto, Iker Casillas, avec 150 matches aboutis en début de saison. Il lui sera facile de dépasser Xavi Hernandez (151 matches aboutis) pour devenir n° 1 à tout jamais. À moins que le Al-Sadd Sports Club, nouvel employeur du talentueux joueur du Barça, ne cède à la tentation d’agrandir son cercle ? Il faut admettre que le Qatar sait parler aux footballeurs… 

En route vers Astana

L’UEFA montre explicitement à l’Union européenne ce que l’ouverture à l’Est signifie réellement. Et ce, grâce aux Kazakhs du FC Astana. Grâce à eux, les prochains matches se dérouleront à quelques 6 000 kilomètres de chez nous. Benfica Lissbon se réjouit déjà des points miles accumulés. Les footballeurs aussi s’en font une joie : imaginez le nombre de selfies qu’on peut poster sur Instagram en l’espace d’un tel voyage.

FC Astana Logo

Les joueurs kazakhs font leurs débuts dans la Ligue des champions : bienvenue au FC Astana.

© Wikipedia

«La Ligue des champions» en espagnol ?

La Liga de campeones ! Cinq équipes, une nation : c’est du jamais vu. Grâce aux vainqueurs de la Ligue Europa, le FC Sevilla, presque une équipe sur six est espagnole. Pour comparaison : la France a trois clubs inscrits en phase de matches de poules : le PSG, l’OL et l’AS Monaco. 

… et en italien ?

Pour la quatrième fois après 1965, 1970 et 2001, la finale de la Ligue des champions se déroulera à Milan, au stade Giuseppe Meazza, et pour la première fois, une Finale a casa ou finale à domicile est impossible pour les deux plus gros clubs de la ville. Ni l’Inter de Milan ni le AC Milan n’ont réussi à se qualifier. Pour réparer cette injustice, l’UEFA est intervenue. Grazie, Gianni Infantino!

San Siro Stadion

Non, ceci nest pas un vaisseau spatial, mais le rendez-vous de la finale de la Ligue des champions de l’UEFA 2016 : le stade Giuseppe Meazza, à Milan.

© Wikimedia

Zlatan partout chez lui

Le 25 november 2015 est une date à marquer en rouge dans votre calendrier. Ce jour-là, s’il ne souffre d’aucune blessure et s’il ne s’est pas fait expulser pour excès d’énervement, Zlatan Ibrahimovic retrouvera la ville et le club de ses jeunes années. Après la rentrée studieuse du PSG le 15 septembre (2-0) contre Malmö FF au Parc des Princes, l’attente est grande. En 2001, le jeune rebelle quittait la Suède. Il s’apprête à revenir, quatorze ans plus tard et toujours aussi rebelle

Au pays ou à domicile ?

Deux équipes sont tellement motivées pour améliorer leurs statistiques dans la Ligue des champions qu’elles ont volontairement renoncé à jouer à domicile. Enfin… presque. Prenons l’exemple du club ukrainien FK Chakhtar Donetsk, qui doit quitter sa frontière orientale pour aller jouer à l’autre bout du pays, à Lviv. Ou du club israëlien Maccabi Tel Aviv contraint de rejoindre l’Arena à Haifa. Les supporteurs des clubs invités se feront sûrement très discrets.

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
09 2015 Redbulletin.com

Article suivant