Snowboarding

Snowboard au pôle Sud

Texte : Paul Wilson
Photos : Tero Repo

Il suit les skieurs et snowboardeurs sur des spots a priori inaccessibles. Le Finlandais Tero Repo vous présente ses photos, tirées d’un mois d’aventure, entre les icebergs de l’Antarctique et les tricks de deux riders freestyle.

Quand on endosse le rôle du photographe dans d’incroyables aventures enneigées, il y a trois choses à ne pas oublier : « limiter les risques, éviter les engelures et rester en vie ». Ces mots, ce sont ceux de Tero Repo.

Il immortalise des expéditions en ski et en snow dans le monde entier, en s’accrochant religieusement à ses conseils. « J’ai été en danger à de nombreuses reprises », déclare le Finlandais de 36 ans, qui a vu des riders déclencher des avalanches ou chuter gravement. « Plus on passe de temps en montagne, plus on est confronté à des situations difficiles. »

En décembre 2012, il part un mois en Antarctique, avec le Pyrénéen Xavier de Le Rue et l’Américain Lucas Debari. Les longues journées ensoleillées sont dédiées à explorer les icebergs, à la recherche de pentes et de pistes vierges, à travers 2 000 km entre les îles Falkland et l’extrême sud de l’Océan Atlantique. Ex-skieur reconverti dans la photo, Repo : « Ça ne me manque pas de ne plus faire de ski ou de snow pour le fun. Maintenant, ça m’aide à faire mon travail, c’est-à-dire à faire de bonnes photos. »

Snowboarding

« On a embarqué Christoph, un pilote, avec son parapente biplace. Il volait et moi j’étais là, dans les airs, à prendre des photos. Je surplombe ici Lucas et Xavier sur leurs splitboards (un snowboard qui se sépare en deux skis, ndlr). Sur du plat, il est plus simple d’avancer en skiant qu’en marchant avec un snowboard sur le dos. »

Snowboarding

Lucas à gauche, Xavier au centre et le capitaine du bateau, Jérôme Poncet. 

« Une vue matinale depuis le Golden Fleece, un imposant voilier de 19 m de long loué aux îles Malouines. Ce n’était pas un brise-glace mais il passait à travers 20 cm de glace. » 

Snowboarding
« LE CAPITAINE N’AIMAIT PAS NOUS VOIR MONTER SUR DES ICEBERGS, “ILS ­S’EFFONDRENT ­SOUVENT”, insistait-il  »
Tero Repo
Snowboarding

« Dans le zodiac, le second du capitaine pendant que Lucas grimpe. L’attendent sur l’iceberg Xavier et notre guide, Tony Lamiche. »

« LA PLUPART DU TEMPS, C’ÉTAIT difficile ET FLIPPANT, MAIS je Ne retiens QUE LES BONS MOMENTS  »
Tero Repo
« Un tel environnement n’autorise que LES TRICKS QUE TU MAîTRISES À FOND »
Tero Repo
Snowboarding

« Sur la terre ferme, Xavier et Lucas grimpent jusqu’aux pistes qu’on avait ­repérées. Pour savoir qui est qui, sachez qu’ils portaient chaque jour un équipement de la même couleur : jaune pour Xavier et bleu pour Lucas. Derrière eux, ce ne sont pas des pingouins, je pense qu’il s’agit de cormorans antarctiques. »

« AU NIVEAU DE LA MER, IL FAUT FAIRE très ATTENTION À CHOISIR LES BONNES LIGNES »
Tero Repo
Snowboarding

« Le zodiac approche du Golden Fleece. Restés toute la nuit sur ce spot, nous avons eu de la chance que la météo soit aussi clémente. Cela nous a permis de bien nous préparer, sans se stresser, sans tourner sans arrêt en quête de quelques heures de lumière. On a pu shooter de 16 h à 22 h tous les jours. »

« C’EST GÉNIAL DE PRENDRE DES PHOTOS EN ANTARCTIQUE AVEC AUTANT DE LUMIÈRE »
Tero Repo
Snowboarding

« Encore Xavier. On cherchait ce genre de pentes, surplombées par des arêtes, pour que je puisse shooter en sûreté et mettre en évidence l’inclinaison de la pente. »

Cliquer pour lire la suite
01 2015 THE RED BULLETIN

Article suivant